Exigeons le rétablissement des 300 postes mis au concours au CNRS

(For English version click here)

La recherche publique vit des jours difficiles, alors même que son importance pour la société demeure primordiale. A l’heure où nous sommes confrontés aux défis liés au changement climatique, tandis que les régimes démocratiques connaissent de profondes remises en causes, et alors qu’il s’agit d’être toujours plus vigilant face aux « fake news », jamais la nécessité de comprendre le monde de manière collective et désintéressée, et d’apporter des lumières sur ce qui nous menace n’a revêtu une telle urgence.

Pourtant, il est prévu de supprimer 340 postes de titulaires au CNRS d’ici 2022 qui s’ajouteront aux 1581 déjà supprimés depuis 2005.

Nous ne pouvons rester silencieux devant ce défaut d’investissement dans la recherche, devant le sacrifice d’une génération de jeunes chercheurs et devant la perte de compétences et d’attractivité annoncés de notre système de recherche. Il nous faut exiger le soutien à la recherche fondamentale. Il nous faut aujourd’hui nous mobiliser à nouveau. L’actualité budgétaire nous en donne l’occasion : pour le concours 2019 du CNRS, il est annoncé que seulement 250 postes seront ouverts, contre 300 l’an dernier (-17%) et les années précédentes. Les responsables de section du cnrs viennent de donner l’alarme sur la situation, par un texte publié dans Le Monde et il appartient à chaque chercheur, à chaque universitaire, à chaque étudiant, à chaque citoyen de les soutenir.

Défendre le CNRS, c’est participer à la défense plus générale de l’enseignement supérieur et la recherche publique en France, c’est agir en faveur de la production et la diffusion de connaissances auprès du plus grand nombre.

Pour exiger le rétablissement des 50 postes supprimés cette année signez, et rejoignez les 12020 premier.e.s signataires (liste complète en bas de page) !

Signez ici !

Rendez nous les 50 postes !

**votre signature**

12,020 signatures

Partagez

   

Comment financer 50 postes au CNRS ?

Le coût lissé sur la carrière, chargé d’un chercheur ou une chercheuse au CNRS, c’est à peu près 100 000 euros par an. Donc 50 postes, c’est 5 millions d’euros. Où peut-on trouver ces 5 millions ? Voici quelques pistes :

  • L’ANR a vu ses crédits augmenter de 65 millions d’euros en deux ans, trouver 5 millions pour le CNRS, cela doit être faisable.
  • Le programme 190 concernant la recherche duale (civile et militaire) dépense chaque année 92 millions d’euros distribués dans les grandes entreprises sans aucune traçabilité (de l’avis même de la rapporteure LREM pour la mission« Recherche et enseignement supérieur » pour le projet de loi de finance 2019). En prendre 5 millions pour financer des postes au CNRS ne serait pas un scandale*.
  • Le crédit impôt recherche représente chaque année 6 milliards d’euros de dépense fiscale, avec des retombées que l’on peine à observer en terme d’innovation (par ex. en terme de brevet ou de publications)

* Notons d’ailleurs qu’un amendement déposé par un député LREM avait précisément cet objectif… mais il a été rejeté par la majorité !

 

Premiers signataires

Bruno Andreotti, Laboratoire de Physique Statistique

Dominique Archambault, Université Paris 8-Vincennes-Saint-Denis, CHART

Olivier Berné, IRAP

Muriel Darmon, CESSP-CNRS

Ghislain Deleplace, Université Paris 8, LED

François Denord, CESSP

Claude-Olivier Doron, SPHERE

Pascale Dubus, IHMC

Olivier Gimenez, CEFE UMR 5175 – CNRS

Pierre-Henri Gouyon, UMR CNRS-MNHN ISYEB

Hugo Harari-Kermadec, IDHES, ENS Paris-Saclay

Philippe Huneman, IHPST UMR8590

Sophie Jallais, PHARE

chantal Jaquet, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Marc Joly, Laboratoire Printemps (UVSQ/CNRS)

Morgan Jouvenet

Laurent Loison, IHPST UMR 8590

Cédric Lomba, Cresppa

Frédéric Lordon, CESSP

Pascal Maillard, EA 1337 Université de Strasbourg

Jean-Marie Maillars, LPTMC, CNRS, Sorbonne Université

Nicolas Mariot, CESSP UMR 8209

Marie-Domitille Porcheron, CRAE EA 4291 UPJV Amiens

Joel Pothier, Sorbonne Université

Thomas Pradeu, ImmunoConcept

Maxime Quijoux, Lise

Céline Ruet, Université paris 13

Arnaud Saint-Martin, CESSP/CNRS

Stéphane Schmitt, SPHERE

Nathalie Sigot Université, Paris 1, PHARE

Maud Simonet, IDHES/CNRS

Christian Topalov, Ecole des hautes études en sciences sociales

Eric Valentin, CRAE EA 4291 UPJV AMIENS

 

Liste de signataires 

Dernières signatures
12,020 Katia Boissevain Idemec Fév 22, 2019
12,019 Timothy Anson LPT Orsay Fév 22, 2019
12,018 Jean-Baptiste DURAND CERCO -CNRS Fév 22, 2019
12,017 Cécile Véber INRAP Fév 22, 2019
12,016 Nguyen Thi Dang Université de Rennes 1 Fév 22, 2019
12,015 Jean-Pierre Leroy Fév 22, 2019
12,014 Dominique Schiff CNRS Fév 22, 2019
12,013 OLIVIER PENE CNRS Fév 22, 2019
12,012 Morvan Lallouet University of Kent Fév 22, 2019
12,011 Louise Charpentier Fév 22, 2019
12,010 Jean Tournadre UMR6523 LOPS Fév 22, 2019
12,009 Gilles Palsky UMR 8504 Fév 22, 2019
12,008 Charlotte Rulquin IBDM, Marseille Fév 22, 2019
12,007 Christophe Pouzat MAP5 et CNRS 8145 Fév 22, 2019
12,006 Axel Marmoret Fév 22, 2019
12,005 Wolfgang Ludwig UMR 5110 Cefrem Fév 22, 2019
12,004 Marion Perier Fév 22, 2019
12,003 Aude Danieli Laboraotire Fév 22, 2019
12,002 Vincent Fournée CNRS Fév 22, 2019
12,001 Cassier Maurice CNRS Fév 22, 2019
12,000 Pascale-Gabrielle GASPERINI Fév 22, 2019
11,999 Raphaël Brémondy Fév 22, 2019
11,998 Frédéric F. MARTIN DCS Droit et changement social (UMR 6297) Fév 22, 2019
11,997 Jean Pascal Dumoulin LSCE CNRS Fév 21, 2019
11,996 Marylène Poirié Fév 19, 2019
11,995 Léo Binet Fév 18, 2019
11,994 Frédéric GENIET L2C-UM Fév 17, 2019
11,993 Laurence Ludmer Fév 17, 2019
11,992 Héloïse Bastide Fév 16, 2019
11,991 Jean Charlet INSERM U1142 Fév 15, 2019
11,990 anne chassot Fév 15, 2019
11,989 Pierre GARAMBOIS LISPEN (Ensam Aix) Fév 15, 2019
11,988 Alexandre Disser Fév 15, 2019
11,987 Arno Germond RIKEN Fév 15, 2019
11,986 Ulises Acevedo Fév 14, 2019
11,985 Antoine Rouilly Toulouse INP Fév 14, 2019
11,984 Quentin DUPREY LPTM Fév 14, 2019
11,983 Koléhè Coulibaly-Pasquier IECL Fév 14, 2019
11,982 natacha rossi universite paris 13 Fév 13, 2019
11,981 Hugues Cassé IRIT Fév 13, 2019
11,980 Evrard-Ouicem Eljaouhari Fév 13, 2019
11,979 Arnaud Mazurier Université de Poitiers Fév 12, 2019
11,978 Anne Le Maître University of Vienna, Austria Fév 12, 2019
11,977 Michel Malabre LS2N, UMR CNRS 6004, Nantes Fév 12, 2019
11,976 JF Rupprecht Fév 12, 2019
11,975 Anthony Boccaletti LESIA, Observatoire de Paris Fév 12, 2019
11,974 Cyril Grima University of Texas at Austin Fév 12, 2019
11,973 Guillaume Pottier IRIT Fév 12, 2019
11,972 Thomas Breton IRIT, Université Toulouse 1 Capitole Fév 12, 2019
11,971 Grégoire Varillon CEA Fév 12, 2019